Arzinc, la passion du zinc

L’automne est souvent la saison privilégiée pour l’organisation des fêtes des plantes, qui réunissent un peu partout dans nos campagnes, des amoureux de botanique. C’est d’ailleurs à l’une d’entre elles, il y a près de vingt ans, que Valérie Esnault rencontra Francis Arsène, fondateur de Arzinc. Il proposait alors un concept novateur de mobiliers de jardin.

Après plusieurs échanges et en plus des pièces acquises lors de la fête des plantes, des prototypes furent pensés pour le domaine de Poulaines, dans l’objectif de ponctuer les différents espaces des jardins et mettre en lumière le métier de jardinier. C’est ainsi que différents objets en zinc furent installés, tels des œuvres d’art, dans les jardins de Poulaines. Un râteau, une pelle et un arrosoir prennent place du côté du potager, tandis que des pots surdimensionnés sont installés devant le manoir Renaissance et sur la terrasse. Sans oublier un bassin central et un banc pour se reposer, ainsi que des jardinières en cuivre qui ornent les appuis de fenêtre du manoir côté cuisine.

Ces réalisations trouvent toute leur place dans les jardins du domaine qui viennent sublimer cet artisanat d’art. La couleur et le travail de la matière des objets se
superposent aux végétaux, dont les teintes et les textures évoluent au fil des saisons.

Francis Arsene, fondateur de la société Arzinc

L’entreprise Arzinc est née d’une idée de Francis Arsène, de descendre le zinc du toit pour en faire des objets décoratifs pour le jardin. Saviez-vous que depuis la fin du XIXe siècle, le zinc règne en maître sur les toits de Paris ? Léger, facile à travailler, ses qualités physiques en font le matériau idéal pour épouser les innombrables formes des toitures parisiennes qui font de notre capitale cette élégante qui émerveille le monde entier.

Le zinc a également l’avantage de se corroder avec le temps. De nombreux atouts qui ont inspiré ce passionné d’horticulture pour la création d’objets, de mobilier et de cabanes de jardin en zinc pour l’environnement extérieur.

Passé maître en la matière, Arzinc modèle et façonne le zinc pour créer des pièces uniques et des objets exclusifs, ainsi que quelques objets en cuivre. Comme le travail du bois fait appel tantôt au savoir-faire du menuisier, tantôt à la dextérité de l’ébéniste, le travail du zinc requiert des savoir-faire différents en fonction des objets et des créations, de la ligne épurée au détail exigeant une grande finesse d’exécution.

Pour découvrir les réalisations d’Arzinc, rien de plus simple ! Il vous suffit de venir flâner dans nos jardins, du côté du potager, du chemin d’eau ou encore aux alentours du manoir.

Visitez le site internet de Arzinc : www.arzinc.fr


À lire également sur le blog du Domaine de Poulaines


La revue de presse-radio-TV du Domaine de Poulaines

Laissez un commentaire